Les Masters

de

l'ASPTT natation

de Poitiers

Actus


Les 5 migrants dans leur embarcation de fortune ont pu débarquer à Pierrelatte sans être refoulés ....

Merci à la famille Brune pour leur soutien inconditionnel et matériel (love LOGGY).

Le seul problème technique a été un refus de la capitaine du navire de se faire conduire par un va-nu-pied !

DrauBen le JC sans chaussure ...

Par contre les autres ont été sucé jusqu'à la moelle et sont épuisés après cette traversée de 700 km.

Mais un bon petit repas équilibré et roboratif relance la machine et fait fondre les dissensions intra-groupe, les jalousies, les non-dits et l'épuisement collectif ...

Doriane ouvre le bal demain avec un 1500m dont JC a du mal à se remettre de l'annonce  d'après notre photo.

Aujourd,hui, la valse des médailles va commencer avec le 100 dos et les 100 brasse.

Photos à venir dès ce soir !!

 

Entretemps, pour nous suivre, c'est ICI

Les podiums comme s'il en pleuvait ...

On s'est fait surprendre, mais on s'y fait bien !

C'est vrai que le niveau est moins relevé et moins dense que l'hiver, mais les médailles sont le mêmes !!

Alors on les prend et on en profite.

Ici Jennifer et sa médaille d'OR au 200 dos catégorie C4

Et une autre photo plus vintage de JP après sa médaille de bronze du 400 NL catégorie C6.

Mais, en compétition, il y a aussi les à-côtés pas désagréables, comme le gite sur le plateau de l'Ardèche !

Les restos désagréables du soir !

Les apéros de soirée a Vallon Pont d'Arc...

Heureusement qu'on a des filles pour penser logistique, emmener les bières dans des sacs réfrigérés adaptés ...

Toujours penser à emmener des filles ....


Encore une année de passé ....

Une ultime retrouvaille au lac de St Cyr pour un picnic de fin de saison.

L'année prochaine, reconstruction du bassin et les résultats ne seront pas au rendez-vous.

Vous remarquerez que JC n'était pas là.

Exceptionnellement, il travaillait.

C'était vraiment une drôle d'année ....


 

XXXIèmes Championnats de France master été

à Pierrelatte du 28 juin au 01 juillet 2018

 

Comme  les vieux, on commence

par un petit mot de la météo.

 

 

Bah ça va nous changer de Vichy, bande de moules !

 

La nouvelle saison de la série des nageurs masters  PTTeux de Poitiers sort le 28 juin.

 

Cette nouvelle saison associe 6 nageurs expérimentés, un suspense haletant, des courses à fort enjeu mental, et possède tout les ingrédients d'une nouvelle saison réussie.

Alors on va pas vous spoiler le scénario tiré au cordon de cette ultime (et dernière ???) saison, mais sachez déjà que :

JC revient .... Et oui, on le croyait fini à la fin de la saison précédente, mais le phénix renait de ses cendres, et là le JC était bien consumé, à point pour renaître. Bon, il peut encore se faire disqualifier au départ, à la coulée, aux virages, pendant la nage, donc tout n'est pas joué, mais les scénaristes ont déjà réussi à le faire revenir, c'était pas gagné ....

Rick-JC (référence à la fameuse BD/série walking dead, Rick le héros se fait couper la main par un méchant/vilain) qui a failli perdre son membre supérieur la saison dernière est de retour en brasse.

De grands moments en perspective.

Héloise revient également.

Après avoir été mise complètement de côté par les scénaristes depuis 1 saison, elle revient pour faire des .... 50 m ....

A la fin, elle en fait 4 d'un coup et tente le 200 4 nages, mais bon, on note surtout le retour au premier plan dans cette saison, pas les dialogues.

Pour la juger sur le fond, on attendra encore un peu ...

Parlons-en du retour sans fin de JP ...

Il nous fait le coup du gars qui va bientôt avoir une médaille mais qui en a jamais ....

La seule fois qu'on a eu une avec l'ASPTT, on croyait qu'on était 4eme et on était tellement déçu que quand ma soeur m'a appelé pour nous demander où on était pour le podium, on était dans la voiture à 30 km ...

Le retour, il va y en avoir un, mais sur le 200 dos !

On l'attend avec impatience celui-là.

Dans son style inénarrable, notre dossiste va essayer de réitérer son exploit de médaille de l'année dernière mais avec le maillot de l'ASPTT, ce qui est plus difficile (allez demander à JP....)

Et enfin, Armelle et Rodolphe pour finir le groupe des 6 compagnons, vont nous permettre de débuter cette dernière saison 2018 qui sera un super cru espérons le !

Pour ceux qui en veulent plus, allez emprunter les livres de vos pépés et mémés dans la bibliothèque verte ...

 

 

 

 

La suite à partir de mercredi 27 juin au soir !


Et c'est parti pour les XXIVemes championnats de France d'hiver à Angers du 22 au 25 mars 2018.

 

Ils se préparent depuis des mois, ils sont beaux, sculptés dans la myosine, affutés comme des scalpels de début de bloc opératoire : ILS ? Ce sont les POITEVINS !

 

Max est parti de la glaise brute en septembre et a fait d'eux des machines à gagner.

Pourtant c'était pas acquit ...

                                     septembre 2017, on partait de loin ....                            mars 2018 : ON EST PRET !!!

 

De septembre 2017 à mars 2018, Max a réussi un authentique exploit physique.

Reste plus qu'à attendre la réalité chronométrique !!

(... et les filles, au lieu de rignocher bêtement, c'est pareil ....)

17 pur-sangs quasi arabes (732, Bataille de Poitiers oblige...) seront présents et attendent dans le box, impatients, de véritables concentrés d'hormones !

J0

Nous sommes arrivés après un voyage interminable et particulièrement dangereux de 150 km au sein de la région angevine.

D'emblée on a fait péter l'ambiance au restaurant et, enfin repus, fatigués de ce long voyage, nous nous sommes couchés tard vers 21h30.

C'est parti sur les chapeaux de roues !

Les déglingos du poitou sont de retour.

Quand on regarde la photo de groupe de plus près :

- Jennifer s'habille N'IMPORTE COMMENT !!!

- JC, mais qu'est-ce t'as fait A TES MAINS ???

J1

C'est parti pour les courageux poitevins, les glandouilloux, ils arrivent que vendredi...

Rodolphe nous pète un beau 400 4 nages en 5'36"77

au 50 dos :

Armelle claque un 43"70

Eric pulvérise les 40" en 39"97

JP commence son marathon des 1000 points en 33"03 (1019 points)

Jenny nous sort un 200 NL du diable vauvert en 2'28"87 (954 points s'il vous plait ...)

au 100 brasse, une pluie chronométrique tombe sur l'ASPTT Poitiers :

Philippe en 1'40"36 finit 3e de sa série de 3 nageurs, particulièrement relevée

Christophe en 1'27"18 et 899 points pousse JC à l'infarctus et pulvérise son record personnel avec toujours un seul poumon

JC en 1'26"36 repousse les limites de la douleur et revient sur le devant de la scène ...

JP poursuit son marathon des 1000 points en ... 1003 points en 1'18"97 (l'a eu chaud)

 

La meilleure nouvelle de la journée, c'est le podium de notre naïade Nadège au 50 dos.

En 35"38, elle décroche la médaille de bronze dans sa nouvelle catégorie.

Ici en photo avec Sylvie ALLERY, la championne de France.

La soirée se termine sur un 4x50 NL de vieux toujours fringants, qui se démènent comme des beaux diables dans la meilleure série R4 avec le BBN, le SFOC et Viry chatillon ...

Puis les plus courageux (surtout un) essaient la cryothérapie aqueuse, consistant en la plongée musculaire dans de l'eau à 10° pendant 2' maximum. La douleur provoquée étant relativement intense (cf ci-dessus), c'est essentiellement les mollets et une partie des cuisses qui ont pu bénéficier de la thérapie, bien que le reste du corps soit très demandeur.

En fin de soirée, juste avant la nuit profonde, vers 21h00 de la nuit, les poitevins découvrent avec stupéfaction que, tout comme il existe une température ressentie, il existe également une "heure ressentie".

L'heure ressentie depend de sa catégorie master et peut aller de +1h à +4h en fonction de sa sénilité.

Jennifer à 21h00 avait par exemple un ressenti de 00h30.

Le fameux : "c'est pas beau de vieillir ... "de Maxime, n'a pas finit de retentir sur le bord du bassin ;-)

J2

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

Le deuxième jour fait partie de ceux là (ça c'est bon !).

Le 400 NL a vu le réveil matinal d'Armelle et un Yves Roche 4'51"12 se place in extremis sur le podium (c'est pour pas qu'il prenne le melon).

 

Nos 2 libellules ont fini leurs aller-retours de papillon dans la même série, côtes à côtes, mais une fois dans l'eau la faible solidarité de club s'est rapidement délitée et Laurie a explosé la présidente.

Le naturel est revenu au galop : et comme ils disent dans "Plus belle la vie" : "... il a un démon posé sur son épaule ...", hein Yonel ? (si je me souviens bien c'est une copine d'Abdel qui parle de lui ...)

 

J3

Ca commence à être le bordel sur le blog ...

Yonel a amené le pinaud-qui-tue dans des bouteilles en plastique anonymes et le webmaster est rapidement amené à s'adonner aux joies de l'ivresse avec son compagnon de chambrée Yonel-Dionysos jusque dans la nuit profonde.

Résultats des courses : pas de blog tenu à jour au grand dam des millions d'abonnés.

On va essayer de rattraper les dégâts de cette nuit de libations.

En résumé rapide : plus de podium, c'est fini pour J3.

Si vous attendiez des médailles, vous pouvez aller vous coucher de suite, ça va évitera de lire des conneries.

Si vous voulez des histoires rigolotes, vous pouvez continuer de lire.

Avant que JC nous quitte pour des cieux plus cléments, une petite photo du relai homme 4x50 4 nages vieux-moyens.

Du relai 4x50 4 nages vieux-jeunes.

Du relai 4x50 4 nages vieux ter (je sais pas comment les appeler)

De l'unique 4x50 4 nages girl ...

2 photos du groupe des championnats.

Il y a peut être des absents : entre les arrivées et les départs, c'est difficile de s'y retrouver !

 

 

Merci Yonel pour tes facéties qui pimentent une photo sans cela sans saveur ...

Séquence émotion : c'était l'anniversaire de Lolo et les presque-anniversaire de JP, les 2 béliers préférés du club ont eu droit à un geste de la part de leurs collègues.

Une petite chanson leur a été chanté et l'émotion était palpable dans le stade nautique...

Halte au silence des médias par rapport à la maltraitance des présidents de club : encore un cas rapporté par notre valeureux webmaster qui n'hésite pas à faire preuve de COMPASSION et d'EMPATHIE et dénonce via cette photo qui montre le stockage de notre présidente dans des locaux inadaptés au fond d'un véhicule répondant tout juste aux normes existantes pour ce type de transport.

 

ARRETONS L'EXPLOITATION DES PRESIDENTS DE CLUB !

 

Cette jeune présidente a du sortir du véhicule par LA PORTE ARRIERE DE LA FOURGONNETTE !!!

CELA SUFFIT : PLUS JAMAIS CETTE IMAGE

Après avoir réalisé 1'15"99, Jennifer X a eu beaucoup de mal pour sortir incognito du stade nautique à cause des nombreux paparazzi qui la sollicitaient.

Notre webmaster a pu se procurer un cliché exclusif de la jeune prodige du dos-crawlé-master-mondial avant son record du monde du club du 200 dos de dimanche 25 mars.

Une curiosité master : le pyjama

(prononcer PY-JA-MA)

Certains masters osent encore utiliser ce vêtement désuet mais ô combien charmant qui ne se porte qu'à la nuit tombée et était porté au lit.

C'était vraiment n'importe quoi, les pauvres.

 

LIBEREZ-LES-VIEUX-MASTERS-OBLIGES-DE-PORTER-CA !!

Cryothérapie (suite)

D'autres victimes de cryothérapie ont été déploré dans les dernières heures.

En plus de donner réparation tissulaire et jeunesse éternelle, cette thérapie a comme désagréable effet secondaire de mobiliser certains secteurs du visage sans que la victime ne s'en rende compte.

Nécrologie (NEW)

Nous venons d'apprendre à l'instant le décès de notre bien aimé webmaster au cours d'une sieste.

L'entourage qui a assisté à l'agonie a longtemps hésité entre le réveiller pour lui dire qu'il était en train de mourir ou le laisser succomber tranquillement sans qu'il le sache.

Le débat n'est pas encore tranché malgré une exceptionnelle discussion sérieuse perdue au mileu d'un flot quasi ininterrompu d'inepties ....

 

 

J4

JP n'a pas attendu 72h pour ressuciter comme JC.

24h après son décès officiel, il reprenait la plume ... (c'est une expression du diable vauvert, du temps où il y avait pas de smartphone).

Qu'a-t'il à raconter de plus intense, plus fort que les 3 premiers jours ?? Rien vous allez me dire ?

Eh ben non, l'ASPTT Poitiers l'a fait : plus fort, plus dur, plus haut.

800 NL, 200 pap : ah bah non y a personne ....

pourtant Lolo ou Laurie auraient pu faire une belle 4ème place dans leur catégorie respective, mais non il a fait le fier et a courageusement fuit à Aix pour une soi-disant formation et elle a préféré une nage moins dure ...

Alors c'est le tout frais ressucité qui s'y colle et fait un 100 NL en 1'01'02 (30"13/30"89) et gagne sa série en revenant d'outre-tombe dans la dernière longueur.

L'ASPTT est lancée : la série des 2 suivants est composé de Rodolphe et Fredo.

Rodolphe accroche un 59"22 prometteur.

Fredo décroche lui un 59"93 qui même s'il est moins pire que le 100 papillon de la veille, montre bien que les bains de boue, même s'ils sont bénéfiques chez les éléphants et les rhinocéros, semblent moins bien supportés chez l'humain.

Si y en a qui trouve que cette photo, c'est le webmaster qui fait des préférences et que c'est du piston, ils peuvent toujours envoyer un courrier de plainte à  : Père Noël, 1 Rue du Ciel étoilé, Pôle Nord. Ils auront une belle réponse.

Même remarque et même adresse de correspondance que ci-dessus, car il n'y a aucun sous entendu à rechercher dans cette illustration, bande de tordus.

Elle l'a fait.

NOTRE Nadège a tout pété, elle y a cru et son retour a été gagnant : 2ème place au 100 libre.

ça a été pour elle comme de la trinitrine sur un coeur avec des artères coronaires bouchées : soit on lui donne, soit elle clamse.

Heureusement pour nous, elle est saine et sauve et nous a inondé d'un sourire béat toute l'après midi, en portant sa médaille sous son tee-shirt sans rien dire à personne ...

Laurie va adorer sa photo et je me délecte à l'avance ...

Un petit 100 NL sans prétention mais également sans forcer, car elle se préserve pour son retour déjà prévu en janvier 2019.

ON T'ATTEND LAURIE : ON A BESOIN DE 4 FILLES POUR L'EQUIPE INTERCLUB !!!

Nos 2 C7 entre dans les boxes de départ, puis :

Christophe enchaine avec un bon 39"70 au 50 brasse sancoulée, une spécialité à part, testé en prime time sur les championnats masters,

et Philippe, notre étudiant en 1ère année de selfie, enchaine un fabuleux 45"22 plein de promesse.

Armelle brasse efficacement en 48"11, sinon sa punition c'était 5 ans d'inscription au club de mudrun de Limoges ! Ca motive ...

2'35"28, c'était le chrono pour avoir la médaille de bronze du 200 dos et IL L'A FAIT, Yves Roches est encore monté sur la boite !

Elle a nagé la dernière et elle a mené la finale 100 m.

Malheureusement, c'était la finale du 200 m dos, mais personne lui avait dit !!

Nelson Monfort l'a interviewé par rapport à la performance visuelle du 2ème 100 m et la photo a été faite pendant le reportage.

5ème place mais meilleure perf personnelle (de vieille), et motivation au carré pour cet été ...

 

Bah et Yonel, il est où ? vous allez me demander.

Il s'est fait tout petit, à fuit la piscine piteusement samedi pour retourner au boulot ...

Mais il a été disqualifié la tête haute avec son meilleur chrono de la saison même s'il ne restera qu'officieux.

Une synthèse finale ?

 

De sacrés championnats avec de franches rigolades, du pineaud-qui-tue, la joie de petite fille de Nadège pour sa médaille, le médaillage sans stress à répétition de notre champion Yves, le non-médaillage sans stress à répétition de notre webmaster, de bonnes perfs qui semblent plus anonymes mais qui reflètent dèjà un niveau certain car qui ont été validé par une qualif parfois pas simple !

Merci à tous pour la bonne humeur et vivement les prochains championnats !


Fini les vacances de 2017 !

La finale des interclubs Master a lieu les 27 et 28 janvier 2018 à TOURS.

Après moult modifications d'équipe et un désistement surprise à 15j de la compétition, l'équipe est figée !

Merci à Max, dresseur en chef de la bande d'incapables de l'ASPTT Poitiers

J1

C'est parti !

L'équipe affiche sereinement son ambition avec les tee shirts confectionnés par la maman a Jennifer.

et les 4 représentants de l'ASPTT Poitiers dans le défilé montrent tout leur détermination !

 

- le relai 10x50 NL montre que tout le monde est bien présent avec des chronos de bonne qualité : les poitevins seront présents et chétis en 2018 !! 1073 points en relai !

- Yves ouvre le bal. Après avoir tenté un concours administratif mardi, et parcouru la moitié de la France en voiture sur la semaine précédente, le physique de notre demi-fondeur est largement entamé et mis à mal dans une série rapide à 4'35" il stabilise sa vitesse et fait un 4'54"86 à 1036 points que tout le monde prend !

- Lolo prend la suite avec un beau 100 pap en 1'06"44 et 938 points. Le retour à 1'05 à Angers semble une évidence après sa prestation !

- JP enchaine avec un 50 dos en 32"63 et 1040 points. Au début il grimace, puis en regardant dans les abaques, c'est pas fabuleux, mais pas la cata, et piçafait1000points alors c'est validé ...

- Rodolphe enchaine avec un 100 brasse rustique et solide en 1'16"86 et 949 points, avec un bon passage au 50m, c'est validé itou ...

- Nadège met sa combinaison de 2007 toute détendue et malgré l'effet parachute, arrive à faire 30"20 et 1053 points.

 

J1, 32ème place temporaire, 6089 points donc 1015 points par prestation : n'oublions pas l'ambition 2018 qui est d'atteindre les 12000 points au total donc 1000 points par prestation !

J2 ça se corse : sur le papier, ça va pas être simple de résister au maintien de 1000 points par course mais les poitevins sont motivés.

Après une bonne nuit sauf pour Lolo qui sort avec ses copains tourangeaux et finit durement sa première journée ! Lolo est perdu pour la natation Française au moins tout le dimanche ...

Mais les quelques survivants sont décidés à ne rien lâcher et à l'aide des génériques du guronzan largement distribués dans les rangs, les narines sont blanches, dilatées et motivées.

Que va t-il se passer J2 ?

 

- 100 NL : Fredo essaie de gainer la bête en lui et ne lâche rien sur le retour, mais le coucher tardif a peut-être abimé l'homme du 25"9 de la veille ... Il remplit le contrat néanmoins avec 59"07 et 1016 points.

- 50 brasse : Christophe s'automet une grosse pression et commet des fautes de virages et de départ qui le privent de franchir la barre des 40". Il est déçu après sa course, mais pour l'équipe il n'a rien à se reprocher : il a remplacé au pied levé un désistement surprise sur une compétition relevée et stressante. Et puis, relativisons, c'est une compétition amateur avec une grande bande de branleurs quand même ;-)

- Jennifer enchaine un 100 dos tout en mouvements de tête mais sur une bonne vitesse de base et coince un peu sur la dernière longueur : comme Lolo au 100 pap, ne doutons pas de voir à Angers un beau 1'15" !

- Laurie entame le 50 pap sereinement : ses lunettes au moment de monter sur le plot sont réglées pour le visage de King Kong ...

Changement de matériel au dernier moment avec gros coup de stress, alors c'est un 50 pap de survie : ne parlons pas placement de main et belles coulées, c'est pin-pon-pin-pon.

De l'extérieur, rien ne s'est vu, mais on se paye une bonne tranche de rigolade quand elle nous raconte les minutes d'avant son départ. On rigole moins avec son chrono : 31"80 et .... 997 points !

Laurie n'a pas fait 1000 et CA VA ETRE SUR LE BLOG ! LA TEHON !!

- Yonel fait le 200 4 nages : après un bon départ au 50 pap, il se retrouve confronter à une rude adversaire sur la ligne 7 qu'il n'arrive pas à dépasser et lui met même une légère branlée. Son orgueil masculin en charpie, notre Yonel quitte rapidement l'arêne pour rejoindre des cieux plus cléments à Rome, mais Agathe est peut-être aussi retors que la fille de la 7, non mon petit yonel ?? ;-)

- le 4x50 4 nages final rattrape les conneries de l'après-midi et les 4 belligérants sont plutôt contents d'eux avec 1112 points encaissés !

Les nageurs de l'ASPTT Poitiers en débriefing de fin de compète, très démolisés et démobilisés, se posent la question de poursuivre la natation et de se mettre au ping-pong....

Et les résultats de l'équipe ici et le classement général est .

 

36ème, c'est super bien !

Merci les copains !

le Webmaster masqué