Les Masters

de

l'ASPTT natation de Poitiers

Actus



Le Meeting Théolat 2017

Comment était ce cru 2018 ?

C'est la rude tâche du webmaster de la décrire de Rennes alors qu'il était pas sur place, mais comme tout journaliste digne de ce nom vous allez me dire !

 ;-)

 

1000 nageurs, 700 chronométreurs, des masseuses en veux tu en voilà, des perfs de haute volée, des combats de points intersexes entre différents champions, tous les ingrédients étaient présents pour un millésime extraordinaire.

2018 sera compliqué ....

Ici une vue parcellaire du milliers de nageurs présents. Les 300 représentants de l'ASPTT Poitiers sont largement motivés et préparés pour cette compétition hors norme dont l'argent récolté sera distribué au CHU pour les enfants malades.

Alors bien sûr, cette année, nous avons pu voir notre lot de réussites et ... de drames.

Le duel tant attendu entre nos 2 teigneux mâle et femelle du club a permis de retenir la consécration d'une élégante trentenaire versus un fringant coquin.

Dans ce duel aux points sur les distances du 100 4 nages, 200 4 nages, 400 4 nages, 100 pap et 50 brasse, c'est la petite Laurie (attention il faut l'écrire à l'européenne sinon c'est pandanlagoeule) qui remporte ce combat de titan qui a occupé les spectateurs tout au long de la journée.

Laurie 4579 points (915,8 points par nage) versus Yonel à 3998 points (799,6 points par nage), le score est sévère et sans appel :'-(

 

Ici yonel en train de regarder Laurie passer devant aux points durant leur duel sans gland.

Nadège a proposé à plus de 300 personnes sur la journée des séances de massage récupérateur (Massage AMMA assis) et a ainsi pu participer aux résultats fabuleux de Théolat-2018.

Seul problème : personne pour la masser elle !

Heureusement, elle arrive à s'automasser comme le montre cette photo.

La suite des aventures de JC ?

Après une belle motivation matinale, un relâchement abdominal puis un départ enfin validé par les juges, les performances ne sont toujours pas au rendez-vous ....

Plus c'est long, moins y a de points et une tentative de 4 nages sur 100 m, lui laisse un arrière goût d'inachevé (pas de moins de 40", de 1'30" en brasse) mais un relai 4x50 NL chronométré à 25"49 au 3ème relayeur le propulse 1er sprinteur du club !

Y aurait il une couille dans le chrono ??

 

Jennifer réussit enfin son départ en dos, la preuve, et répète les moins de 36" au départ du relai 4 nages !

Pour ses débuts en crawl, la chanson n'est pas la même ....

L'acidose lactique l'envahit rapidement au 3/4 des courses et les terminaisons des distances sont difficiles.

La reconversion va nécessiter un peu plus de temps que prévue ;-)

 

L'inoxydable Yves remet le couvert et est le SEUL NAGEUR du club à franchir la barre des 1000 points et a obtenir le sésame des 72 vierges (toutes C7, la chance !)

Laurie échoue à 2 énormes centièmes, mais grand bien lui fasse, 72 mâles vierges, c'est pas le top ...

En tout cas, bravo à tous ceux que je n'ai pas cité et qui ont participé avec toutes leurs tripes et résultats disponibles ICI.


Interclubs régionaux MASTERS 2017-2018 à Bordeaux

Les 3 équipes ensembles,

et la sublimissime équipe 1 avec le coach

Pas de gros suspense cette année, l'équipe 1 est aguerrie et passe les qualif régionales derrière les 3 équipes régionales Nouvelle Aquitaine qui sont meilleures qu'elle, les jeunes Girondins de Bordeaux et du SA Mérignac, et les vieux du Bordeaux Etudiant Club, juste devant les étonnants nageurs de Maremne dont il faudra se méfier en finale !

Avec 11727 points, elle se qualifie théoriquement en milieu de tableau national, mais il faudra attendre confirmation jusque mi décembre 2017 et la fin des qualif régionales.

 

Pour l'équipe 1, de gauche à droite :

- Christophe Pougeas C7 50 brasse, 39"76, 886 points

- Fredéric Pinet C4 50 pap, 28"91, 1000 points

- Daniel Silva C6 100 NL, 1'02"31, 1011 points

- Nadège Tam C4 50 NL, 30"68, 976 points

- Rodolphe Franchet C4 100 brasse, 1'17"82, 926 points

- Yves Roche C7 400 NL, 4'54"18, 1041 points

- Laurie C2 100 pap, 1'12"73, 959 points

- Jennifer Guilloteau C3 50 dos, 35"95, 925 points

- Jean Pascal Allery C6 100 dos, 1'12"63, 988 points

- Lionel Barret C2 200 4N, 2'29"95, 872 points

 

En jaune, les 3 primés car ils ont réussi plus de 1000 points.

Ils auront tous droit à une petite gâterie de la part de celui qui en a marqué le moins ... Tiens c'est Yonel ... C'est pas de bol. Faut dire que le 200 4 nages est la course qui marque le moins de points en masters, personne ne lui a dit ?

Les 2 qui en marquaient le plus jusqu'à l'année dernière se prennent une grosse baffe cette année, bien fait pour leur égo : Nagège et JP.

La finale ne sera peut être pas composée de la même manière. A suivre.

 

Sur les 2 autres équipes, cette année encore notre lot de bonnes surprises et d'explosions en plein vol :

- les 2 dossistes hélène et alice se tirent la bourre et font des chronos respectables avec de bons retours dans la 2e partie de course,

- marie retrouve ses genoux et les quasis 800 points

- juliette s'essaye au 100 NL et se pête les cuisses dans le 2e 50m, elle apprend ...

- anthony, après un début en relai prometteur se laisse pousser la barbe la suite de la compétition,

- charlie assure une fin à son 50 pap,

- hélo pour une fois ne parle pas pendant son 100 pap et dépasse les 800 points avec un joli chrono

- franck remplit le contrat et fait ses 3 courses vaillemment,

- albin après un départ un peu rapide sur 400 se calme rapidement et finit régulièrement mais sur un tempo moins raide

- éric est décidément plus nageur de 50 que de 100m

- mélissa arrache un très élégant 3'01" au 200 4

- nathalie va de plus en plus vite avec les courses, heureusement qu'elle ne nageait pas 10 fois, elle aurait fini en 30" !

- steve est toujours en train de chercher son niveau de 2016-2017, on l'attend impatiemment

- on attend les 1'03" de vincent au 100 NL pour 2018 !

- jérome fait les mêmes chronos en petit et grand bain,

- JC nous fait une jeanchristiannade et rate sa course. Que peut il nous faire la prochaine course ? nul ne le sait

- julien fait un 100 pap sans bambou et joli jusqu'au bout

- sylvain fait un beau chrono en moins de 39" au 50 brasse et passe les 30" dans le relai

- le coach fait un 200 4 nages bien équilibré et aimerait se qualifier aux championnats, motivé comme une bête, mais la qualif C2 est à 2'35"

- fabrice fait un 400 NL sous une standing ovation même s'il est mort les 150 derniers mètres et il fracasse les 30" au relai.

 

L'ensemble des résultats individuels des 3 équipes est disponible ici.

 


Retour officiel dans les bassins à partir du mardi 26 septembre au soir.

Mais réunion préparatrice BOWLING le 20 septembre au soir où des combats dantesques on eu lieu entre 3 équipes surmotivées et saoulées à la bière et l'orangina.


Quoi de mieux qu'une compétition le 10 septembre au lac de Saint Cyr pour reprendre en douceur, qui plus est en eau libre ?

En plus, organisée d'une main de maître (de maîtresse, ça se dit ?) par Jennifer Guilloteau et son Vendomien de frère.

Alors bien sûr, les malotrus parleront de 10 degrés qui manquent dans l'air, et de 3 dans l'eau ...

On va pas s'engueuler pour 13 degrés celsius.

Des places d'honneur ont été arrachés par les masters de l'ASPTT Poitiers au 500, 1000, 1500 et 5000m.

Des places d'eau-n-heures ont également été décerné pour leur première participation à une compétition d'eau libre pour JC (c'était le bizu 2017 !) qui s'est démené comme un beau diable pour battre au sprint une petite jeune de 10 ans qui, dégoutée, arrête la natation pour jouer au tennis de table !


Ils sont 4 comme les Dalton, mais ils vont se comporter comme les 5 doigts de la main, les 3 mousquetaires ou les 10 petits nègres, un collectif de folie à Budapest aux championnats du monde des maîtres, pour défendre les couleurs de l'ASPTT Poitiers en terre étrangère.

Nos quatre valeureux croisés vont aller vaillament combattre les sarrazins, les teutons et les mongols pour tenter d'arracher le Graal aux championnats du monde de natation Master.

Surentrainés, surmotivés, dopés jusqu'au trognon, nos 4 lascars vont nous esbaudir d'exploits à n'en pas douter.

Pour les suivre du 14 au 20 août 2017, c'est ICI !

 

Armelle : 50, 100 et 200 dos, 100 brasse, 200 4 nages

Rodolphe : 100 NL, 100 et 200 brasse, 50 pap, 200 4 nages

Franck : 50 et 100 NL, 50 pap, 100 brasse, 200 4 nages

Christophe : 50, 100 et 200 brasse

Télécharger
start list de Budapest 2017
Swimming.pdf
Document Adobe Acrobat 3.1 MB

1er jour : on oublie d'emblée, il n'y a pas pas de candidat au 800 NL dans ce groupe, et Dan fait tranquillement du gras à Poitiers ....

 

2e jour

200 dos : Armelle, no time, bon bah Barcelone, c'est pas la capitale du 200 dos !

100 NL :

- Francky a également frolé la correctionnelle, le NT est passé tout prêt mais il nous l'a fait à la Kevin Meyer à la perche, de justesse. 100ème mondial, ça c'est un beau compte rond ! 1'10"59

- Rodolphe arrache le 60e chrono mondial en 1'01"61. A Poitiers, on s'emmerde pas avec les unités, les places c'est à la dizaine près

100 brasse :

- Christophe arrache la 41e place en 1'31"53 et laisse 7" dans le 2e 50m. On va mettre ça sur le décalage horaire avec la Hongrie !

- Franck, 63e avec 1'27"11 et le quasi même décalage horaire

- Rodolphe, 48e avec 1'20"34 parvient à stopper l'hémorragie-de-secondes-dans-le-2eme-50m

- chez les filles, Armelle termine dans le grupetto* tranquillou mais n'a pas encore été chronométrée à Budapest. Bah alors Armelle, on fait sa discrète ??

 

grupetto* : dixit Wikipédia, "Dans le cadre du cyclisme, en particulier pour les grandes épreuves comme le Tour de France, un gruppetto désigne le dernier peloton pendant l'ascension des grands cols. Ce terme italien introduit en France au milieu des années 1990 principalement par la télévision a remplacé le terme d'« Autobus » jadis utilisé."

 

3eme jour : les papillonneurs poitevins déploient leurs ailes ! Alors que le site officiel fait dans la comm et annonce des chronos aux centièmes, la réalité est plus crue sur internet....

- Francky, alors qu'il y avait échappé le 1er jour, se chope un no time sur sa course de prédilection : 7eme NT sur 14. Alors il n'y a pas ni les dixièmes ni les centièmes de précisés, donc je ne sais pas d'où sortent les chronos du site "officiel". C'est ce qu'on appelle de la désinformation pure et simple ...

Rappelons que Franck nous a déjà permis d'accéder au bronze national (27/06/2015 à Chalon sur Saone, 4x50 4N R4, voir ci dessous) dans le temps canon de 32"05. Alors, elle est où l'excuse ? Les 3 autres glandouillous de l'époque ne sont plus là pour lui tenir sa mimine ? Trop de travail ? Trop de sexe ? Une remise en question substantielle s'avèrera nécessaire dès la rentrée !!

- heureusement, l'inoxydable Rodolphe aligne les longueurs à la Phelps, et claque un 30"64 qui le classe 81ème.

Vous avez tous pu remarquer que les retours ont été travaillé toute la nuit précédente et qu'ils ont tous été amélioré ce jour, tant pour Christophe que Franck et Rodolphe. Le fait qu'ils n'aient eu qu'une longueur à faire a pu interagir ;-).

 

Christophe et Armelle se sont gorgés de produits interdits toute la journée pour ne plus avoir à affronter les jours prochains les remarques féroces d'un journal indépendant et libre de parole, à l'opposé d'une page Facebook visiblement partisane ....

 

Demain, ça va saigner avec une course favorable aux accidents vasculaires cérébraux et aux spasmes coronariens : le 200 4 nages.

En 2015, le jeune Charpin ne faisait pas de NT à CHALON SUR SAONE !!

T'as intérêt à tout péter les prochains jours, sinon les 3 autres de la photo te louperont pas à la rentrée !

4ème jour :

50 NL LES FAUVES SONT LACHES

- Franck ouvre le bal en 31"27, 129ème, les dents du fauve sont un peu en mousse, mais il s'est réservé pour le 200 4 nage le Francky, c'est un vicieux, les adversaires ont du mouron à se faire ....

200 4 nages :

- Franck n'a pas que les dents en mousse, les bras et les jambes le sont aussi ... "DNS" c'est marqué sur les résultats, alors soit il a fait la fameuse culbute de 30 m en dos mais les arbitres n'ont pas appréciés 15 j après la prestation de Lazlo Czeh en toute catégorie, soit son neurologue lui a interdit de faire la distance car il craignait pour la suite de la semaine, à suivre ?

- Rodolphe (IRON BOY ils le surnomment dans les vestiaires hongrois) sort un 200 4 nages sympathique malgré un 50 NL "kipike" comme on dit à Budapest ! 56ème en 2'40"70

- Armelle poursuit la grève des chronos malgré l'intervention d'un médiateur de la FFN ...

 

5ème jour : vendredi, jour des relais.

C'est repos pour les golden boys et girl, visite de ville, dégustation de mets locaux, bains thermaux.

On vous attend tout frais et dispos pour les 2 derniers jours !!

Christophe a à peine testé ses adducteurs mais va tout lacher au 200 et 50 brasse !

Rodolphe est de plus en plus frais et va attaquer le 200 brasse sereinement.

Armelle négocie un contrat en or avec OMEGA et va tellement gagner d'argent qu'elle pense quitter l'ASPTT Poitiers à la prochaine rentrée ;-)

Franck A TERMINE ses prestations natatoires .... :'-/

 

6ème jour : le 19 août, c'est quasiment l'hallali final.

Les belligérants sont épuisés et jettent leurs dernières forces dans les assauts ultimes.

 

200 brasse :

- Christophe ouvre le bal et dans sa distance préférée (le 200 vomi grand bain),  il conclut en 37eme position en 3'21"83. Avec une seule jambe tout 2017, il s'en sort bien,

- Rodolphe enchaîne avec une belle 26eme place et 2'56"42 avec des temps intermédiaires qui montrent qu'il était grand temps qu'il arrive au bout du 200 ...

 

100 dos :

- Armelle sait qu'elle est observée par des pervers qui guettent le moindre NT pour raconter des conneries de sponsoring par OMÉGA, ce qui est totalement faux ! Elle aurait bien aimé...

Elle ne dort plus depuis 48h, le stress l'a mise dans un état d'épuisement psychique, elle est sur le point de craquer et de partir avec le marin, l'oméga... de la marine (une des blagues préférées de mon père qui m'a pourri toute mon enfance ... fallait absolument que je la place dans le texte).

Bref, Armelle à peine reconnaissable,  s'élance dans cet ultime 100m et .... RÉALISE UN CHRONO VALIDE !

Le chronométreur n'en croît pas ses yeux, il pleure a cause du stress et s'écroule dans les bras du juge arbitre : il va pouvoir enfin quitter la compétition le coeur serein, avec un sentiment puissant de devoir accompli. Sous les ola et les hurlements de joie du public, Armelle sort de l'eau, dégoulinante de satisfaction et fait 58eme en 1'35"99 et laisse le NT rageur à 6 centièmes !

 

Cette scène a été complètement inventé de toutes pièces, mais on s'y croirait non ?

 

7ème jour : enfin, c'est le dernier jour : tout le monde va pouvoir reprendre son travail d'ici une semaine dans la joie et le bonheur. Soit pour oublier des mauvais souvenirs et repartir dans une nouvelle année, soit pour aller se faire soigner chez un ostéopathe, soit les 2 ....

Mais avant, une ultime épreuve, le dernier jour, le "boss de fin de niveau" comme dans les jeux de djeuns !

 

Pour Armelle, c'est le 50 dos.

Pour pas dire de connerie, j'ai tout révisé pour être dans le coup : son meilleur chrono date d'avril 2017 en grand bac, à Dijon en 43"22, le temps de qualification est à 43"55 en C4.

ça devrait le faire, je vais dans les résultats et .... ARRRGGHH ..... NT !!

OMEGA a encore frappé !

Ou alors le chrométreur d'hier était tellement content qu'il est pas revenu et qu'il est parti en vacances en urgences prématurément.

Ou il est mort de bonheur pendant la nuit ....

Et il y avait personne pour prendre le temps ?

 

Pris d'angoisse, je vais voir le résultat pour Christophe.

Avant, je pratique le même stratagème : son meilleur chrono en grand bac est .... Y EN A PAS !!

Putain, ça se goupille pas bien, mes mains tremblent, j'ai la bouche sèche, l'adducteur qui se tend ....

En petit bassin alors : 39"79 à Dunkerque avec un adducteur fumé. Houla, houla, ça va être chaud bouillant.

Temps d'engagement des C7 : 44"55

Résultat : 39"88 !

Houahou, pas mal. 41ème et 3ème français après Borios et Bry les 2 toulousains.

Il est 1er de la nouvelle-aquitaine !!

Ca promet pour 2017-2018 ce chrono !

 

Bon bah ça y est c'est fini.

 

 

 

 


Fête de fin de saison à l'ASPTT POITIERS. Comme d'habitude, elle a été orgasmique et la météo à été plus clémente qu'à Vichy.

Pour JC nous avons fait une chenille.... (C'était son fantasme et ça faisait 3 j qu'il la demandait, on a craqué 😰).

On a reçu des non PTTeux pour le plaisir : bene est venue et nous rejoindra dans l'équipe interclubs de 2053, et plus proche en septembre 2017, arrivée de Jenny médaillée aux championnats de Vichy au 50 dos C3 !

Sinon Laurie nous a appris qu'"il" pesait 40 kg, et tout le monde a bien rit en regardant son fils qui doit bien peser 12 kg tout mouillé en anorak, mais en fait elle parlait de son CHIEN ! Bah au moins, on sait qu'on peut envisager un beau méchoui pour 2018 ! 😜

Quelques photos pour le plaisir ...

 


Les championnats de France "d'été" (on a eu un doute avec la météo locale) ont eu lieu le dernier week-end de juin 2017 à VICHY, ville d'eau ....

 

résultats de la compète ici


Interclubs Master 2017 à Cholet ? C'était nul l'ambiance ...