Les Masters

de

l'ASPTT natation de Poitiers

Actus


Les PTTeux à DUNKERQUE

Ca y est, c'est fini les championnats !

:'-(

On a passé un bon moment ensemble.

Quelques photos pour synthétiser l'ambiance, avec les commentaires qui vont bien ...

J3 aujourd'hui 400 NL ou Yves arrache une 3eme place bien méritée et où il frôle la 2eme place de peu (nageur dans série d'après). Il se contente de sa breloque en bronze avec le sourire : la bière lui a entamé une bonne partie des membres inférieurs et il faut bien faire avec....

Ici en photo en train de réviser le crawl avant le départ. Max c'est n'importe quoi !

50 pap : nos 2 pieds nickelés C2 helo et laurie ont bousculé toutes les prévisions de BETCLICK et pètent toutes les 2 des records perso historiques. Le sourire est de mise et seules les blagues répétées de JP arrivent à les déstabiliser en leur faisant perdre leur flegme. 

Le relai fille 4 nages est un moment pénible à vivre : quasiment 50m d'en la goule dans la meilleure série malgré de l'envie et du gigotage dans l'eau. Les filles sortiront dignement de l'eau grâce à la qualité de leurs perfs individuelles !

Le relai garçon, sans aucun parti pris de mauvaise foi, s'en est nettement mieux sorti avec des perfs de bonne facture et un fair play remarquable au sein d'une série relevée mais gérable ...  😀 

On a eu une pensée pour yonel avec un coup de mou initial, et puis c'est vite passé... Pis comme on glandouillait à midi, on a fait des photos "en étoile" 😉

Enfin soirée chez l'autochtone à l'estaminet flamand où on a mangé des trucs à 1000 calories la bouchée... Galerie de photos... 😱 cliquez sur les photos pour les légendes !


J2 c'est le vrai jour de début.

Les filles débute avec le 400 4 nages de manière magistrale et propulse l'ASPTT à l'orgasme en quelques minutes.

Puis l'après midi arrive LES BRASSEURS et les émotions atteignent des sommets encore plus élevés.

 

bon wifi trop pourri pour travailler, photos seront sur msn et à partir de lundi sur le blog


J1 : c'est parti mon kiki

Les masters ne lésinent pas pour les championnats, départ à l'aube, à ... 10h30.

Après 1h30 de route à toute blinde, ils sont déjà épuisés et s'arrêtent pour manger un peu au dessus de Tours : le ton est donné, on est pas là pour rigoler.

Les filles en ont marre de s'habiller non coordonnées et d'avoir des remarques archéologiques sur des tenues trop colorées.

Qu'à cela ne tienne, elles s'habillent toutes en rose pour voyager ...

Mais pas le même rose.

Les rumeurs des autres nageurs nationaux à l'arrivée ne font pas de cadeaux : "tu as vu les PTTeux ? Comment il est pas coordonné leur rose ? Pfff, les pauvres, tu crois qu'il faudrait se cotiser ? ....".

Il faut tenir bon, mais ça part mal le séjour !

Enfin les 10 boulets arrivent à Dunkerque juste avant la nuit ...

Les filles se plaignent d'avoir mal au fesses et qu'il va falloir leur masser les fesses avant la nuit au baume du tigre (véridique, j'invente rien :'-/).

Soit disant la BMW à le siège arrière un peu ferme.

La cuillère en argent dans la bouche, vous connaissez ?

Enfin, on mange un morceau.

Un bon gros dodo se profile, ça va sentir le baume du tigre au petit déjeuner demain matin !

Les chocapic vont avoir du mal à passer !

A demain, il est presque minuit et le 1ère classe tient ses promesses au niveau du wifipourri.

Il faut que je trouve mes bouchons d'oreille car mon compagnon de chambrée vient férocement de s'endormir et possède une arrière gorge dont la tonicité m'effrait quelque peu !

Merci Max d'avoir un peu participé à ces quelques jours de bonheur.

Un peu de sourire après cette triste description : notre irlandais préféré savourait à l'avance notre hotel Dunkerquois.

En effet, quel nom : "1ère classe".

 

Voilà ce qu'il imaginait !

 

 

Voilà ce qu'il a eu ! ;-)


Préambule

Ca y est, les championnats de France Masters arrivent enfin : du 23 au 26 mars 2017, championnats de France d'hiver en petit bassin.

Dernière visite à Dunkerque : 2011 !

 

C'était un temps où l'ASPTT balbutiait quelques résultats, où Lydia nageait encore (ouaah ! les slips de bain étaient en laine ??)

 

C'était un temps où le webmaster nageait avec Nanterre et avait fait une saison en crawl. Une médaille de bronze au 200 NL C5, ça se prend ! (4ème de la course mais 3ème français).

 

Un temps où Sébastien et Yves nageaient à Cognac, Rodolphe à Chauvigny.

 

Les résutats de l'époque sont , car il y avait déjà internet ...

 

A Dunkerque, il n'y aura déjà plus Yonel Barret, qui prépare un marathon et laisse ses bras en jachère, Julien, Boris (dit le "robocop de Poitiers"), Lyly, Xavier, Morgan, Dan (dit "Master au carré") ...

Paix à leurs âmes de nageurs ...

 

Même Francky nous lache, victime du surentrainement et d'hypersollicitation musculaire. Max est probablement en partie responsable de cet état des lieux catastrophique : il pousse les gens au bout de leurs capacités physiques et le constat est affligeant : combien de victime encore avant que le maire ne réagisse ?

Même Laurie avait mal aux épaules après être venue 2 fois de suite s'entrainer à la Ganterie. CE N'EST PAS NORMAL !

 

Par contre, il y aura :

- les inoxydables JP, Yves et Rodolphe,

- Laurie la teigne (dans l'eau seulement, sinon elle est très gentille),

- Héloise multitâche (vous cherchez une personne pour vous représenter en conseil d'administration ? Adoptez la !),

- Armelle,

- Fred the nageur,

- JC dit "the nose",

- Christophe dit "adductor man"

- et pour leurs premiers championnats (roulements de tambour ...) HELENE et STEVE !!


Un accident de sport peu banal !

Le cas clinique de JCM a été rapporté dans la revue internationale "Spectacular sporting accidents" en 2017.

Ce sympathique et fringant quinquagénaire fait de la brasse.

Quelle a été notre étonnement de découvrir qu'il avait été une fois encore en 2017 victime d'une auto-agression de la part de ... ses propres pouces. En effet, au cours du repositionnement des mains en avant du nageur, ceux ci ont violemment attaqué le nez qui passait à proximité. L'ensemble des organes dudit nageur ont porté aussitôt plainte contre les 2 pouces. Une main courante est en cours ;-)

Incroyable n'est ce pas ?


Interclubs Master 2017 à Cholet ? C'était nul l'ambiance ...